Vos garanties

Financière du Midi souhaite instaurer un contrat de confiance avec ses clients.

Afin de vous garantir la qualité de notre accompagnement, nous vous communiquons en toute transparence notre mode de rémunération ainsi que les documents légaux régissant les entreprises de conseil en patrimoine.

Nos modes de rémunération

La rémunération est différente selon les domaines d’intervention.
A titre informatif vous trouverez ci-après le barème de rémunération de nos principales activités.

Placement Financier

Droits d’entrée : de 0 à 4.5% TTC
Frais de gestion : de 0.6 à 1.5% TTC
Frais d’arbitrage : de 0 à 1% TTC

Immobilier

Commission de vente : de 4 à 10% HT
Taux fixe / Taux progressif
Commission sur encours de 0 à 3.20% des loyers encaissés

Conseil Patrimonial

Honoraires : 150 € HT de l’heure

Courtage financement

Honoraires banques : de 0.85 à 1% du montant financé
plafonné à 4 000 €

Assurances prévoyances

Commission : de 5 à 30% des primes encaissées

Nos assurances - couvertures RC Professionnelles

Document d’entrée en relation

Attestation d’assurance et garantie financière

Attestation ORIAS

Procédure de traitement des réclamations

En cas de réclamation, vous pouvez contacter M. Fraisse qui s’engage à vous répondre dans un délai de :

  • 7 jours ouvrés maximum à compter de la réception de la réclamation, pour accuser réception
  • 2 mois maximum entre la date de réception de la réclamation et la date de réponse au client

Médiateur Pour les activités de CIF

Mme Marielle COHEN BRANCHE – Médiateur de l’AMF
17 Place de la Bourse, 75082 Paris cedex 2
voir le contact

MÉDIATEUR POUR LES ACTIVITÉS D'ASSURANCE​

La Médiation de l’Assurance TSA – 50 110, 75441 Paris cedex 09
voir le contact

Médiateur pour les activités d'IOBSP et Immobilières :

Médiation de la consommation – ANM Conso, 62 rue Tiquetonne, 75002 Paris
voir le contact

Procédure de règlement des conflits d’intérêts

Si nous estimons nous trouver dans le cas de conflits d’intérêts, nous nous engageons à en informer la partie demandeuse de ladite mission.

A défaut d’une modification de la demande de la part du client, qui nous amènerait à estimer qu’il n’existe plus de conflit d’intérêt, nous informerons par écrit les parties concernées. Nous leur proposerons, toujours par écrit, une solution permettant soit de faire disparaitre le conflit d’intérêt, soit d’en faire disparaitre les effets.

A défaut d’accord donné par écrit de la part des parties concernées, nous nous engageons à entreprendre une concertation avec les parties dont les conclusions écrites seront signées.

A défaut d’un accord jugé acceptable par tous, nous nous engageons soit à indiquer clairement que nous agissons dans les intérêts de l’une des parties, soit à refuser ou abandonner la mission.

Une demande ?
Nous vous rappelons
Curabitur Praesent risus. mi, tempus felis Donec elementum